Madagascar. Entre sables d'or, souffrance et résistance. Du 12 au 23 novembre.

Exposition : 
Du 12 au 23 novembre 2013
Madagascar : des forêts et des Hommes

Située dans l’Océan Indien, à 400 km au large des côtes africaines, Madagascar est la 4ème plus grande île du monde, mais aussi l’un des pays les plus pauvres de la planète. Qualifié de «pays de la Méga-Diversité» en raison de la diversité tout à fait exceptionnelle des espèces animales et végétales et des écosystèmes qu’on y trouve, Madagascar abrite des forêts tropicales humides aujourd’hui gravement menacées par une déforestation galopante. Au-delà des services et produits qu’elles fournissent à la population malgache, qui cohabite avec elle par des liens indissociables, les forêts tropicales participent à la régulation du climat mondial, et leur mise en péril nous concerne tous.

Cette exposition est conçue et réalisée par l’Homme et l’Environnement à l’occasion de son 20ème anniversaire. C’est une ONG qui accompagne les Malgaches pour une nouvelle alliance Homme-Nature à travers la lutte pour la conservation des écosystèmes. L’exposition est organisée avec l'Association Hors circuit dans le cadre de la Semaine de la Solidarité Internationale.

Vernissage et animation autour de l’exposition le mercredi 13 novembre à partir de 18h30.
Tout public


Samedi 16 novembre à 15h
Concert d’Edgard Ravahatra
Le Brassens malgache

Chanteur, auteur, compositeur originaire de «l'île en forme de pied droit», Madagascar... Enfant des venelles de Tana, Edgard reçoit sa formation musicale sur les Tamboho (murs en terre rouge), dans les temples Ny Hirako, dans sa famille, sur les chemins du monde... Ajoutez à cela un solide attrait pour la chanson francophone, celui pour la musique des Autres et vous saurez l'essentiel de ses influences. puis quelques aller-retours, au rythmes de son tambour (Amponga), du pays des Vazahas d'ici au pays des ancêtres, là-bas à Tana pour nous ramener des chansons qui viennent souffler des senteurs d'ailleurs, des histoires d'espoir, des envies de vie qu'il nous invite à découvrir dans son nouveau spectacle.

Tout public

Samedi 16 novembre à 16h30
Concert de Tao Ravao
Le Blues de Madagascar

Le poly-instrumentiste Tao Ravao fait partie des rares musiciens qui ont créé une veine originale en alliant le blues populaire à des rythmes et des formes de chanson empruntées à Madagascar, à l'Afrique ou aux Caraïbes. Avec l'appui d'une cellule rythmique très souple, Tao Ravao déploie son éventail d'instruments où figurent la guitare (kabosy) et la harpe (valiha) malgaches, le krar et la guitare lapsteel.

Adultes

Samedi 16 novembre à 17h30
Projection du film Angano, Angano

Un voyage à travers les contes et les légendes pour découvrir Madagascar en 60 minutes. Un périple entre le réel et l’imaginaire, teinté d’humour et de tendresse qui prend le parti de la tradition orale pour raconter la Culture Malgache. Il a obtenu le Grand Prix du festival Dei Popoli, Le Prix des Bibliothèques : cinéma du réel, Mention spéciale : vues d’Afrique de Montréal.

Film suivi d’un débat avec les réalisateurs : Marie-Clémence et Cesar Paes
Elle est Franco-malgache, il est Franco-brésilien. Ils font des films documentaires de long-métrage où la musique est à la fois trame narrative et prétexte pour écouter les cultures orales. "Mahaleo" un portrait de Madagascar à travers l'engagement et la poésie des chansons du groupe Mahaleo, "Saudade do Futuro", un hymne à la mégapole São Paulo et à ses improvisateurs musicaux venus du Nordeste brésilien.

Samedi 16 novembre de 15h à 19h
Laterit -société de production, de distribution et d'édition indépendante, créée en 1988 pour promouvoir une meilleure compréhension entre les cultures à travers les films, les disques et les livres- tient une librairie volante pour satisfaire toutes vos curiosité sur ce pays.



Mercredi 20 novembre à 15h
Avec Jean- Luc Raharimanana
Sakay


Raharimanana conte les enfants terribles. Sakay fait partie des contes de l’ogre. Trimobe où l’enfant parvient toujours à vaincre le monstre. Raharimanana s’est inspiré du personnage de Kalanoro, peuple mythique de l’île. Les Kalanoro sont réputés invisibles, rouges des pieds à la tête, de petite taille et infiniment espiègles, s’amusant à faire « sonner » la forêt et les toits des maisons, enlevant parfois des enfants avec eux pour les amener à commettre bêtises sur bêtises, volant souvent les fruits dans les maisons, les fruits rouges de préférence. On les attire en portant des pagnes rouges…Sakay est un conte qui amène les tout-petits à affronter et à vaincre leurs peurs. Loup, serpent, crocodile, ogre ne résiste pas à Kalanoro.

A partir de 2 ans

0 commentaires:

Publier un commentaire