Rencontre avec Philippe Lorette, autour de sa biographie du cycliste Jean-Pierre Ducasse - Samedi 20 mai à 11h

Samedi 20 mai à 11h.
Comité de lecture.
Rencontre avec Philippe Lorette, autour de sa biographie du cycliste Jean-Pierre Ducasse.
La saison commençait : Ballade pour Jean-Pierre Ducasse. Prix Louis Nucéra 2017.

Jean-Pierre Ducasse est mort le 19 février 1969. Il avait vingt-quatre ans. Ce n’est pas un âge pour mourir. Ce n’est pas une façon non plus : à l’hôtel, durant la nuit qui suivit le Grand Prix d’Aix-en-Provence, Jean-Pierre Ducasse et son compagnon de chambre, Michel Bon, furent happés par les émanations de gaz provenant d’un appareil de chauffage défectueux. Chez lui, à Arcueil, on donna son nom à un gymnase….
Et puis, jeudi 6 avril 2006, vers midi, c’est ce gymnase tout entier qui partit en fumée. Plus de Jean-Pierre, plus de Ducasse, plus de gymnase. Ce 6 avril 2006, trois brigades de sapeurs pompiers tentèrent en vain de maîtriser l’immense incendie déclenché par des travaux de couverture effectués au chalumeau.
Le magazine municipal, Arcueil notre cité, consacra trois pages à la description du sinistre et omit de réserver une petite place à Jean-Pierre… Qui était-il ? Et les Arcueillais ont continué d’oublier leur champion cycliste.
Philippe Lorette a continué de penser à lui et a rassemblé les documents, les souvenirs, les émotions. Voici l’histoire….

Pour adultes

0 commentaires:

Publier un commentaire