Exposition : Mandela un homme comme on les aime et Black is beautiful - Du 15 au 26 mai aux heures d'ouverture

Dans le cadre de : Dulcie September et Nelson Mandela, je me souviens - 30e anniversaire de l’assassinat de Dulcie September et 100e anniversaire de la naissance de Nelson Mandela (mars-juillet 2018).
Du mardi 15 au samedi 26 mai au heures d'ouverture.

Mandela un homme comme on les aime.
Par Caroline Gueye, Commissariat Olivier Sultan.

Artiste métisse (Sénégal, Togo, France), Caroline Gueye est passionnée par le dessin depuis son enfance.
Son œuvre englobe des portraits au crayon à papier, des tableaux abstraits au pastel, en acrylique, en métal. Elle crée aussi des installations de grandes dimensions dans différents matériaux et des sculptures en fer. Elle s’inspire entre autres de sujets d’actualité ou encore de son parcours de physicienne. Ses actions en 2018 sont une exposition à Dakar, une autre à Nouackchott, la Biennale des Arts de Dakar 2018 où elle a été sélectionnée pour le IN dans le Pavillon sénégalais et une exposition à Paris.
Cette exposition au sein de la médiathèque présente quatre portraits expressifs, dessinés avec finesse au crayon à papier, de Nelson Mandela et Frantz Fanon. Une œuvre participative invite les visiteurs de la médiathèque à écrire leurs impressions ou leurs émotions….

Black is toujours beautiful.
Par Mustapha Boutadjine.

« Je ne travaille que sur les gens qui sont à la marge […] les Noirs, les femmes, les Gitans, les homosexuels, les révolutionnaires, les poètes. Je tente de faire connaître les opprimés, les insoumis, les révoltés, tous ceux qu'on stigmatise ».
M.B.

Né en 1952 à Alger, Mustapha Boutadjine est un peintre, affichiste et designer algérien.
Artiste engagé, il soutient la cause de Mumia Abu-Jamal et de Léonard Peltier. Cette exposition présente plusieurs portraits de personnalités ayant des liens forts avec l’Afrique du Sud telles Dulcie September ou Miriam Makeba, ou incarnant la lutte contre la ségrégation raciale tels Rosa Parks ou Toussaint Louverture. La technique inventée de l’artiste, composée de graphisme/collage de papiers de magazines déchirés, dévoile avec brio de véritables portraits-mosaïque de personnalités qui continuent à marquer notre temps.

Entré libre. Pour ados et adultes.

0 commentaires:

Publier un commentaire