Lecture musicale : La Grande Guerre - Samedi 24 novembre à 16h

Lecture musicale :
La Grande Guerre, par Marc Roger (lecture) et Aoko Soga (piano) de la compagnie La voix des livres.

« Ils avaient 17, 25 ou 30 ans. Beaucoup portaient le cheveu court et la moustache. Beaucoup avaient les mains et la nuque parcheminées du laboureur, les doigts usés de l'ouvrier, les ongles cassés du tourneur ou du mécanicien. Il y avait des palefreniers, des arpenteurs, des boulangers, des garçons de bureau, des charcutiers, des instituteurs, des prêtres, des garçons de café, des facteurs, des intellectuels, des ouvriers, des bourgeois, des aristocrates…
Il y eut soudainement des civils, des militaires de carrière, des conscrits, des infirmiers, des généraux, des aumôniers, des cavaliers, des bleus, des rappelés… Il y eut soudainement des poilus. »
Jean- Pierre Guéno .

Le Feu, Henri Barbusse, Poche.
Carnets de guerre, Louis Barthas, La Découverte.
La Peur, Gabriel Chevallier, Poche.
Les Croix de bois, Roland Dorgelès, Poche.
Ceux de 14, Maurice Genevoix, Points Seuil.
Le Grand Troupeau, Jean Giono, Gallimard.
Paroles de Poilus, Jean-Pierre Guéno, Librio.
À l'Ouest, rien de nouveau, Érich-Maria Remarque, Stock.


Accès libre.
Public adulte.

0 commentaires:

Publier un commentaire